Fabrication additive : Safran Aircraft Engines est au rendez-vous !

Safran Aircraft Engines utilise le procédé de fabrication additive sur lit de poudre pour produire une nouvelle pièce de série sur le moteur CFM56-7B*. Cette pièce se situe sur la partie basse pression du moteur, de responsabilité Safran Aircraft Engines. Le point sur ce procédé de fabrication innovant avec Bruno Durand, directeur industriel et supply chain.
b_durand_1_bd.jpg

Bruno Durand, directeur industriel et supply chain.

En quoi la fabrication de cette première pièce de CFM56 en fusion laser représente-t-elle une étape majeure ?

C'est la concrétisation de 10 ans d'investissement et d'expertise cumulée sur cette technologie innovante. Jusqu'alors, la fabrication additive était plutôt utilisée pour le prototypage chez Safran Aircraft Engines. Nous avons clairement acquis la maturité suffisante pour passer à la production d'une pièce de série. L'introduction de cette nouvelle pièce sur le moteur fait suite à une demande de l'avionneur afin d'accommoder un changement de conception au niveau de la nacelle. Ce déflecteur sert à dévier le flux d'air chaud interne au moteur et évite donc les potentiels endommagements des pièces nacelle environnantes.

 

Quel est le calendrier d'industrialisation ?

La modification a été certifiée en octobre 2017 après les phases de conception, d'essais au banc et d'industrialisation. À ce jour, plusieurs dizaines de pièces ont déjà été produites en interne. À partir de début 2018, tous les moteurs CFM56-7B livrés par CFM International* comporteront cette pièce. CFM a ainsi respecté l'engagement pris auprès de Boeing d'introduire cette nouvelle pièce avant la fin de l'année 2017.

 

Quels sont les avantages de ce procédé de fabrication ?

La solution d'une pièce en fabrication additive bénéficiait d'un délai de lancement nettement plus court par rapport à d'autres procédés, comme la fonderie ou le taillé masse. Sur le plan industriel, le procédé permet un minimum de reprise mécanique, donc d'usinage, et des gains de cycles  significatifs. Les équipes Fabrication Additive de Safran Aircraft Engines sont en charge de produire la pièce jusqu'à ce qu'un fournisseur prenne le relais de la fabrication.

2017-fab-additive-0.jpg

Quel est l'avenir de la fabrication additive chez Safran Aircraft Engines ?

Safran mise sur la fabrication additive et nous avons donc le soutien du groupe sur nos développements futurs. Nous démontrons aujourd'hui que la fabrication additive n'est pas un procédé de laboratoire et que nous pouvons l'adapter à la production en série de l'un de nos principaux moteurs. En parallèle, une ligne de fabrication additive est en projet pour fabriquer d'autres pièces. Nous prévoyons de dimensionner notre parc machines et la formation de nos équipes à cette ambition.    

________________________________________________
*Le moteur CFM56-7B équipe la famille des appareils B737NG